Patricia Couture-Gurkovska

samedi, 13 février 2010

ETES-VOUS ECOSEXUELS?

La fête de l’amour est de retour et  oui, je vous ferai grâce de tous les possibles calembours pathétiques avec sexe et durable, car la situation n’est pas drôle. Déjà qu’on se casse la tête à savoir comment souligner efficacement et de façon originale la Saint-Valentin, voilà qu’on se doit en plus d’en faire un événement militant, s’inquiéter de l’empreinte écologique de notre passion.  C’est en tout cas ce que nous propose Equiterre dans son article pour une Saint-Valentin responsable. Voilà  bien un titre qui pousse au romantisme, à l’envolée lyrique, aux étreintes lascives, qui donne carrément envie…

Les cadeaux et façons de célébrer proposés sont aussi excitants. Je sais pas vous, mais moi personnellement, les bobettes de chanvre ça me dit rien, je ne considère pas que la raquette, la luge et le patin « sont des moments d’intimité incomparables » ( !) et je crois que j’apprécierais très moyennement que mon chéri m’offre une robe de chez Emmaüs.  Non  le fruit défendu n’est pas toujours vert quand par exemple la seule façon connue de se débarrasser d’un préservatif est de le jeter aux toilettes, ce qui ne sera jamais bon ni pour les tuyaux, ni pour les sites d’enfouissement, ni pour nos rivières. Rendons-nous à l’évidence :  réduire, réutiliser, revaloriser et recycler ne sont pas vraiment des termes applicables…aux capotes. Et non, on ne penche pas toujours du même bord que ceux qui veulent faire « l’amour à la terre ».

Laissons donc la nature nous dicter des  gestes simples comme offrir des fleurs en pot au lieu de fleurs coupées, se gâter au chocolat certifié équitable ou biologique, et concocter un petit souper fait de produits locaux et de saison, autant que possible sans viande dont la production fait des dommages à grande échelle,  surtout si l’on écoute les fortes rumeurs voulant que les végétariens aient de plus savoureux, a-hem, fluides d’amour… Prendre sa douche à deux est source d’économie, un échange torride permet de réchauffer la chambre et donc de baisser le thermostat, et une classique, mais toujours payante, ambiance aux bougies consomme moins d’énergie…  La vôtre, vous savez quoi en faire, depuis que le monde est monde.

Bonne Saint-Valentin

Tags: , , ,