Patricia Couture-Gurkovska

mercredi, 3 mars 2010

ELOGE DE LA LENTEUR

Famille Slowmo


Dans la série « On peut jamais avoir la paix » voici une autre raison de culpabiliser : moi qui arpente la Toile frénétiquement pour produire ce blogue, vous qui me lisez en ce moment même  – me lisez-vous ?  Y a quelqu’un ?  Si oui, levez la main, faites du bruit, quelque chose ! – vous et moi, tout chantres de la Green Attitude que nous soyons, sachez que ce faisant, nous polluons. D’accord, on se doutait bien que notre ordinateur devait, comme tout appareil domestique, consommer de l’énergie (calculez ici l’empreinte carbone de votre PC), mais saviez-vous qu’une recherche Google, c’est l’équivalent de 56 kilomètres en voiture et qu’avec ce seul billet, j’en ai « carbonisé » l’équivalent de 8? Selon le groupe d’expert Gartner, les consommations électriques du secteur informatique génèrent 2% des émissions de gaz à effets de serre de la planète, soit autant que le transport aérien (dont je vous reparlerai)…

Qu’à cela ne tienne. Car après le Slow Food et le Slow Travel (dont je vous reparlerai aussi), on a inventé le Slow Surf, ou comment rester branché en naviguant intelligemment, donc en polluant moins. D’aucuns protesteront, moi la première, que leur ordinateur est déjà suffisamment « slow », et oui, c’est un peu grano comme philosophie : «Prendre le temps de profiter, ne pas se précipiter, et aboutir à l’utile sans se perdre dans le futile. Une façon plus sereine de naviguer. » Le site Slow Surf, fait en français par des Français comme son nom ne l’indique pas, propose une foule de tips pour verdir notre passage dans le World Wide Web, comme opter pour la multiprise, utiliser les favoris, privilégier les transferts par clé USB et éviter de vérifier ses courriels ou son compte Facebook toutes les trois minutes…

Bon, je vous aurais bien mis ici un petit vidéo sympa, mais je dépasse déjà mon quota d’émission CO2 pour aujourd’hui…

Tags: , ,

Un Commentaire

  1. J’ai commencé moi-même à m’intéresser à mon empreinte « techno », passant pas mal de temps sur mon ordinateur et sur Internet ! Le Slow Surf m’a déjà permis de changer (un peu) mes habitudes sur le web … Et je suis passée par un hébergeur « vert » pour mon site Internet à venir !

    Étant aussi une fan de Slow Travel, j’attend avec impatience ton avis sur la question !

    Bonne slow journée !