mc_gagne

mercredi, 7 octobre 2009

Contrôler ce qui se retrouve dans notre assiette

Opter pour un mode d’élevage bénéfique pour la santé animale et humaine


La façon dont on traite les vaches d’élevage, qu’elles soient destinées à l’industrie laitière ou à celle de la viande, a une incidence directe sur leur santé ainsi que sur celle des consommateurs. Pourtant, afin que leurs affaires soient plus rentables, certains éleveurs n’hésitent pas à faire usage de médicaments, à fournir une nourriture de mauvaise qualité ou à entasser les animaux dans des espaces trop restreints.

 

Heureusement, un vent de changement souffle sur les méthodes industrielles d’élevage. Un nombre de plus en plus grand de producteurs se vouent à des procédés biologiques, garantissant aux animaux un mode de vie décent, puis aux consommateurs un respect de leur santé et de l’environnement. C’est en optant pour des produits certifiés biologiques que chacun peut encourager ce mode de production qui a le vent dans les voiles.

 

Après avoir pris connaissance de cette situation, faites-nous part d’un problème ou d’une solution semblables qui vous préoccupent.

 

Avez-vous des questions en lien avec le sujet à transmettre directement à notre Artisan ?

5 Commentaires

  1. Mercredi soir, RDI a diffusé le premier épisode d’Artisans du changement. Une série qui met en lumière des initiatives d’hommes et de femmes qui s’attachent à réinventer un monde plus durable à travers des projets novateurs.

    En regardant ce reportage, je me suis rappelé cette maxime de Bernard Shaw : Dans la vie, il y’a deux catégories d’individus : ceux qui regardent le monde tel qu’il est et se demandent pourquoi ? Et ceux qui imaginent le monde comme il devrait être et se disent : pourquoi pas ?

    Parce que l’heure n’est plus à la prise de conscience, mais bien à l’action. Et on a bien besoin des ces exemples qui nous montrent que c’est possible de construire un modèle alternatif viable. La diffusion de ce premier épisode (sous forme de portraits croisés) nous démontre que le développement durable n’est pas juste un vœu pieux.

    En revanche, les projets sont présentés sans recul et les analyses manquent cruellement d’altitude. À trop vouloir montrer que du positif sans esprit critique, on décrédibilise toute la démarche.

    Autre bémol et non des moindres : RDI qui coproduit et diffuse cette série, n’a pas hésité à nous coller une pub qui vante les mérites d’un bolide qui pèse 1634 chevaux et qui est loin d’être un modèle de voiture propre au service du développement durable.

    Finalement, même si la diffusion de cette série part d’un bon sentiment, mais à force de multiplier les incohérences, le message risque de rester inaudible. Dommage !

    Espérons que les prochains épisodes sauront être plus objectifs.

  2. Je veux bien te donner raison, Karim, sur ta critique envers les projets et les analyses, mais je ne crois pas qu’une pub de gros bolide enlève la crédibilité et toute la volonté d’une émission comme Artisans du changement qui est sans aucun doute un sacré pas vers l’avant…

  3. Dans le monde entier, quel est le pourcentage de la superficie des terres agricoles qui sont destinés à de la nourriture pour les animaux d’élevage?

    Quels sont les impacts sur notre santé de boire du lait provenant de vaches industrielles? Quels sont les impacts sur notre santé de manger des aliments (viande, fruits et légumes) http://www.artisansduchangement.tv/blog/?p=78#issus d’engrais chimiques?

  4. Merci à Karim qui nous rappelle à tous qu’il est beaucoup plus simple de critiquer sans cesse les efforts des autres plutôt que de s’efforcer de comprendre le message véhiculé et tenter d’y adhérer. C’est ce type de sodomie insectarienne qui nous garde collectivement dans l’immobilisme.

    Pour ma part, j’applaudis l’effort de Radio-Canada et continuerai de faire ma part pour réduire mon empreinte écologique et j’encourage les auditeurs à proclamer haut et fort qu’ils ne sont pas comme Karim.

  5. Je suis tombé sur ce site qui traite de l’élevage industriel. On y retrouve des infos intéressantes sur les vaches laitières.

    http://biogassendi.ifrance.com/animaux.htm