mc_gagne

mercredi, 21 octobre 2009

Retourner à la nature sans pour autant la détruire

Recycler les produits dangereux tout en encourageant la réinsertion sociale

Actuellement, le domaine des technologies de pointe est en constante expansion et les produits électroniques sur le marché sont de plus en plus nombreux et variés. Dans un monde de consommation tel que le nôtre, il est difficile de ne pas se laisser tenter par les différents modèles de la myriade d’appareils que l’on nous offre. Or, tous ces gadgets deviennent rapidement désuets et encombrent les sites d’enfouissement de la planète.

 

Lorsque l’on remplace son téléphone cellulaire par un modèle plus récent, on peut aisément oublier son existence dès qu’il atterrit dans les poubelles. Toutefois, l’objet ne disparaît pas comme par magie. Il se retrouve plutôt dans un dépotoir, où il libère des substances nocives pour l’environnement et la santé. Il est donc urgent de trouver le moyen d’assurer notre avenir en gérant adéquatement ce nouveau phénomène.

 

Après avoir pris connaissance de cette situation, faites-nous part d’un problème ou d’une solution semblables qui vous préoccupent.

 

Avez-vous des questions en lien avec le sujet à transmettre directement à notre Artisan ?

5 Commentaires

  1. Parmi les composantes les plus toxiques dans les produits électroniques, quelles ressources naturelles nous faut-il pour les fabriquer, quels pays sont les principaux fournisseurs des ces matières et quel importance ces ressources occupent-elles dans le commerce international?

  2. Les déchets électroniques sont une véritable problématique dont nous aurons à nous occuper dans le futur. Pour plus d’informations sur le sujet, je vous suggère de consulter les sites suivants :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9chets_d%27%C3%A9quipements_%C3%A9lectriques_et_%C3%A9lectroniques

    http://www.nrcan-rncan.gc.ca/com/elements/issues/06/electron-fra.php

  3. J’ai lu une bonne nouvelle ce matin dans le journal pour le Québec :

    Dès 2011, Québec obligera les fabricants d’ordinateurs, de piles, de téléviseurs et d’ampoules à reprendre tous les produits qu’ils vendent une fois leur vie utile terminée, afin qu’ils soient recyclés.

    Je crois que cela va grandement diminuer la présence de déchets toxiques dans les dépotoirs. En plus, les gens vont savoir quoi faire avec ce type de déchets sans avoir à faire des recherches pendant des heures sur les points de collecte. La mesure a aussi pour but d’inciter les entreprises à faire des objets moins polluants, puisqu’ils seront désormais ‘pris avec le problème’.

    Vivement 2011 !

  4. Autre bonne nouvelle qui est parue ce matin (17 novembre) sur Cyberpresse! « Les matières organiques devront être revalorisées d’ici 2020 » À lire absolument! http://bit.ly/2F9pVE

  5. Le recyclage est devenu une urgence de nos jours, les dépotoirs étant surchargées.

    Si ça continue comme ça, on va devoir exporter nos déchets à l’étranger !

    Je crois même qu’il y certains endroits que ça se fait.