mc_gagne

mercredi, 11 novembre 2009

Braconner pour survivre

Les impacts de l’inégalité sociale sur l’environnement : une pauvreté sans fin

Au Brésil, le trafic des espèces sauvages est un problème qui menace sérieusement la biodiversité. Des millions d’animaux sont annuellement retirés de leur habitat naturel pour être vendus à des laboratoires et à des collectionneurs partout dans le monde. Il s’agit d’un problème de taille qu’il est difficile d’éradiquer.

 

Cependant, bien que l’on soit tenté de juger durement les braconniers qui capturent les bêtes pour les vendre sur le marché noir, il faut se remettre en tête leur réalité. En effet, ceux-ci vivent dans une situation de telle pauvreté que la capture de ces animaux leur permet de subsister et d’alléger leurs conditions de vie difficiles.

 

Après avoir pris connaissance de cette situation, faites-nous part d’un problème ou d’une solution semblables qui vous préoccupent.

 

Avez-vous des questions en lien avec le sujet à transmettre directement à notre Artisan ?